P1090753

Il faut quand même que je vous dise que pour écrire un article il me faut en moyenne une semaine.1 phrase par ci une prase par là, 1 photo le matin, 2 photos le soir, une petie fille qui clique un peu partout...

P1090754

Bijaam pagaashviikend Kiinas tuuristu paradiizee - Hangzhou. Izcili jauka vietina saliidzinaajumaa ar Shanhajas burzmu. 200 km nedaudz vairaak kaa stundas brauciena attaalumaa ar vilcienu uz dienvidiem.

P1090755

Karstums - baiss. Neko taadu neatceros ne no Dubajas svelmes, ne Singapuuras ekvatoriaalaas saunas.

P1090767

P1090783

Labi, ka vismaz shur tur iekshaa vareeja pasleepties. Viens ir skaidrs - terases te nav cienjaa ;)

P1090802

Nilam laikam shai karstumaa ir visgruutaak...
P1090751

Hangzhou nous a surpris avec ses chants de grillons.

P1090667

P1090769

P1090794

P1090658

Du thé partout.

P1090816

P1090773

Liva commence à bien cadrer les photos :)

IMGP3642

Nous avons beaucoup aimé ce week-end mais.... ce n'est vraiment pas un climat pour voyager. DU moins - avec les enfants.

De retour à Shanghai - nouvelles découvertes:

IMGP3693

le fameux marché aux oiseaux, insectes et poissons

IMGP3694

IMGP3705

IMGP3701

Maman, prends en photo le rouge-gorge pour Mamoune! Et celui-là aussi, et lui aussi, et celui-là.... :)

IMGP3681

IMGP3712

Et marché des "antiquités". L'un des nombreux.

IMGP3716

IMGP3718

IMGP3719

IMGP3727

IMGP3734

Et toujours et encore l'Expo avec ses foules, surprises, lumières....

IMGP3745

IMGP3749

IMGP3761

Pour finir, quelques anecdotes qui illustrent plus que bien notre quotidien.

Je fais mes courses pour la semaine (chez Carrefour!) et rentre en taxi.

Les taxis à Shanghai sont nombreux et pas chers, on en prend assez souvent. Mais jamais encore rencontré un chauffeur qui parlerait un minimum d'anglais. Il parait qu'une majorité vient de la province et leurs connaissances de la ville sont assez limités. Encore heureux qu'on est à l'hotel et à la reception ils peuvent écrire en chinois la destination (encore que d'habitude ils ont du mal à comprendre où on veut aller et comment ça s'écrit!!!) pour montrer au chauffeur. Le chauffeur - toujours surpris et dans les 90% de cas à moitié aveugle - allume la lumière, met le papier à 10 cm des yeux, utilise la loupe pour lire.... Et il commence toujours à poser des questions - enfin, je suppose que c'est pour demander où on veut aller etc Alors il sort le plan de la ville pour essayer de trouver notre destination.

En rentrant de chez Carrefour qui se trouve à une station de metro de notre hotel le chauffeur n'a pas la moindre idée où il doit aller, malheureusement je ne saurais pas lui expliquer à part indiquer la station de metro qui se trouve à côté mais là ma prononciation doit être mauvaise... Il refuse même de me laisser monter dans le taxi, va voir avec un gars du magasin, finalement nous laisse monter, s'arrete plusieurs fois pour demander chemin, repète tout le temps le nom de la rue comme une prière... Liva me dit de surveiller s'il va dans le bon sens, et demande pourquoi il ne sait pas où aller... Bonne question :)

Ou un autre qui appelle je sais pas qui pour demander où il doit aller (je précise que je montre toujours la carte de l'hotel où tout est marqué en chinois et il y a meme un plan du quartier!!!) et en racrochant demande "You know?". Est-ce que je sais où c'est? Oui, mais bon c'est pas moi le chauffeur et puis bon, à part "yes" je ne pourrais lui dire rien d'autre! De toute façon je doute qu'il comprendrait autre chose....

Et Nils qui est obsédé par la poignée de la portière et effraient tous les chaufeurs.

********

A l'Expo une fille chinoise (qui y travaille) s'extasie pendant un quart d'heure devant Nils: "where are you from?" Moi: "Latvia, you know ... (je dis la prononciation en chinois)" - "Oh, yes, very beautiful city!" Moi: "you know, there is Latvia Pavilion...." yes yes, comme si elle comprenait quoique ça soit....

Mathieu (pareil - à une bénévole chinoise): "Do you know where is General Motors pavilion?"  Après une discussion animée la fille: "Oh! You don't speak English! Sorry!"

MDR

***********

Et une situation qui est loin d'etre anecdotique mais quotidiennement présente, surtout à l'heure de pointe - impossible de descendre du metro car on dirait que les chinois ne se rendent pas compte qu'il serait plus judicieux de laisser les gens d'abord descendre. Alors, imaginez - moi avec la poussette et Liva qui veut descendre du metro et une foule devant la porte qui se presse dedans....